Systèmes temps-réel

Le lièvre et la tortue se mettent à la programmation linéaire

Dans les systèmes temps réel critiques, comme l’automobile, le train ou l’avion, le système doit satisfaire des contraintes temporelles pour fonctionner correctement. Contrairement à ce que d’aucuns pensent, un système temps réel n’est pas un système rapide et la fable de La Fontaine prend tout son sens : un système rapide mal organisé peut très bien être moins performant qu’un système lent bien organisé. Il existe de nombreuses approches pour ordonnancer les différentes actions d’un système de manière que chacune satisfasse par exemple ces échéances.

Création et exécution d’un ensemble de tâches dépendantes sur le noyau temps réel LITMUS-RT (dérivé de LINUX)

Le noyau LITMUS-RT a été conçu par la communauté scientifique pour évaluer des des implémentations d’algorithmes d’ordonnancement temps réel. Par exemple, un algorithme peut consister à exécuter la tâche la plus prioritaire en premier, les priorités étant affectées aux tâches de manière à ce qu’elles garantissent leurs propriétés temporelles.

Simulateur d’un ordonnanceur temps réel pour multi-cœurs

Les systèmes embarqués temps réel se composent de tâches périodiques qui doivent respecter des échéances de temps, notamment que chaque exécution de la tâche soit terminée avant sa période et donc sa nouvelle activation. Pour assurer ces contraintes, l’algorithme d’ordonnancement doit être spécifique et notamment diffère de ceux que l’on peut trouver sur les systèmes d’exploitation à temps partagé comme Unix. Ces algorithmes sont très bien connus lorsque la plate-forme d’exécution est un mono-processeur.

Subscribe to RSS - Systèmes temps-réel